lutionnairs dClVe y CE. nrlle;co est yas un argument de du que Italie a conn: après la darnière guerre comme un gland 1a«
mous révolut Le Eauvæn ce est tion SOL aire qVOi étant un pôys Vainqueur (vair Rosmpennant la Cuerre. 0n peu Î. uuoive en allenmîme qul a profit aitisme, est de placær la lut train 04 la solidarité u91rzticnale du prom un pays, en action révolution uSSions ëhez le vainqueur mame. exemple. ÔctObre, ëñr 1 ccñme sur LE ie. uomne ailleurs, ce considérable.
létariat;la naire, a des de la révoî vaincur, en. u: gouverne utts rév; ressives Ce qu il a ment crée lès oulutionnairu des. u par la paniwue Dt le chaos qu au contraire, les succès patriotique une nouvelle les mécontent Personne rJ taires, des con responsabi rances imposen mcral bas cnmme L1 plus favorabls gour iûnnaires, et pour reb La efficace pw couche la plus tasciste des masm ses, et le a blemlit le moyen le plussâr. les masaes ouvrières u. A? HLÎLFTeLŒ fait e la Classe V volûà airement a défaite de sentiment de fierté nàtlfifl nale des ouv le vainqueur, seguiment grâce auquel le gouvernemwnt vain ueur renforcera sa dominl ion: laquôlle on Ctsse en guerre, les Ouvriers enwface comprennenn gent la guerre ne saut pas cord avec s ceux qui boteut et militaires de suite qh, nemisymais de autre dira: Rut lus loi en es auvriûrs sa ontairemel Opérations 1, 05ux enæf nprendront tout. ont pas des en. adver59b faut diriger. rmcs dans une F3 (D rx En concluSicn, les militaires, ab0utiSñent actx résnl dt creer atnnspnere qu; acccmpagno toute me. panique et le decouragement favorables a la propagande et aux a rnnaircs, er rovo gant les revers a: contribuent faite, cïest dire u. uvriers si façe actes ré? n7 n Wù4res, iJQ montren la iraiernisation.
qu ils ne son: pas des Vunumis