LE tlllTEBlALlSltlE HISTORIQUE La place qu occupe esprit humainï dans le matérialisme historique, est le point le plus discuté et le moins com: pris de cette dorlrine. jeci est cause principalement par le mode expresston ou formulation. La formulation, combinaison solide idées, en tant qu abstra tion précise, ne peut jamais rendre la r1che complexité de la réalité. le même, la formulation ne peut exprimer enchevê trement des relations dans le monde réel. Celui qui ne regarde que 1a formulation tombe dans une subtile analyse idées et éloigne (le plus en plus de la réalité vivante sans meme le remarquer. tlelui qui veut connaître le matérialisme historique duit toujours regarder la formulation comme une règle raccourcie pour comprendre les relations telles qu elÿ les sont en réalité.
Le matérialisme tout historique est. ahùl une explication, une conception de histoire, et surtout, des grands évé. nements, des grands mouvements des peu, pour plus, des grands renversements soetaux. iliaque événement historique est compost actions hommes. hoinnies qu, transfoî inent ou luttent pour lransformer l4. iuonde. Quelles soiii les forces qui les poussent Explication de histoire, cela signifie donc explication des motifs, des causes qui ont oblige le, hommes a ap Souvent la cause fut la re innnediate, la poigne de l de la aim, instinct de conservation propre tous les êtres Vivants. Combien de fois trouvonsenous (Jans Histoirc, que les masses ont été poussées la révolte par la faim et ont ainsi impulsé des révolutions Mais, en outre. nous trouvons encore autres motifs qui poussent les classes a action et déterminent leurs artes. plus généraux, abstraits, tels sont ceux qu on appelle les.
motifs idéalistes, qui souvent sont ennemis (lu simple principe de conservation.
de nos intérêts propres. et même per»
mettent (les sacrifices enthousiastes. Dans les classes en présence vivent (les idées et des sentiments plus profonds, des concepts généraux sur ce qui est bon et né»
ccssaire polir le inonde, des idées et des idéaux qui se résument en devises. et leur consi ence propre, celles ci déterminent leurs actes. Certes ces mo tifs sont exprimes par toutes sortes de nom. amours de la liberle. de la patrie (patriotisme. conservatisme. mécontentement, ervitude, tendance révolutionnaiv re, et bien autres. Mais il est clair que ces noms par eux mêmes ne donnent au cune explication. Le matérialisme de explication marxiste é hist oire ne siguifio pas la négation «le ces mtitifs sp au. a. 1l il t il. r, E, un. TIR